Justin Boulet – Billetterie

Souvenirs d’un rendez-vous doux

Né le 12 novembre 1968 à Granby, fils du célèbre chanteur Gérald (Gerry) Boulet et de Denise Croteau. Ma passion pour la musique est présente depuis mon très jeune âge, l’influence de mon père y est sûrement pour quelque chose !

J’ai commencé à jouer de la batterie, vers l’âge de 5 ans, mon oncle étant tellement exaspéré que je veuille toujours jouer sur sa batterie, a fini par m’en acheter une! Suivant mon père en tournée, le goût pour la musique grandissait de jour en jour, à 10 ans j’ai donc pris des cours de batterie pendant 2 ans dans une école privée de St-Jean-sur-Richelieu. Le style social (Rumba, cha-cha, meringue) était la base de mon apprentissage,

Ayant une demande pour jouer du blues, le groupe s’est dirigé vers une nouvelle orientation musicale. C’est d’ailleurs dans cette période que j’ai commencé à faire du chant en interprétant 2 autres bières et Câline de blues tout en assurant la partie de batterie pendant les spectacles. Ceci m’amena à délaisser la batterie pour aller vers le piano, l’orgue et le chant.1990 fût une année remplie d’émotions avec la perte de mon très cher paternel.

Salut et merci Robert! J’ai eu l’immense plaisir de côtoyer un super bon gars, feu Robert Jarry un bon ami de mon père. C’est avec l’aide de Robert que j’ai pus réaliser mon premier spectacle avec Crazy Wink en 1987.En 1991 nous avons ensemble fait 5 hommages à Gerry ou à deux reprise nous avons fermé une partie de la rue Laurier à St-Jean.C’est à la Pointe aux Cafés le 18 juillet 1991 que nous avons fait le premier spectacle intitulé En mémoire de Gerry. J’avais joué plusieurs chansons de Presque 40 ans de Blues ainsi que Rendez-vous doux ainsi que des classiques d’Offenbach.C’est l’année suivante, nous avons reçu l’autorisation de la ville de St-Jean-sur-Richelieu pour fermer la rue Laurier afin de mettre un écran géant Johnny Gravel et Dan Bigras était au rendez-vous afin de rendre un vibrant hommage à leur chum, une de mes plus émouvantes performance de scène fût ma prestation avec le groupe Corbach sur la rue Ontario à Montréal le 23 juin 1991, devant plus de 30 000 personnes, j’ai interprété Faut que j’me pousse, un moment mémorable !

Mes projets actuels en cours sont bien entendu l’écriture de chansons afin de sortir un jour un vieux rêve d’enfant de faire une album, mais également faire le spectacle Gerry Rendez-vous doux 30 ans afin de vous faire vibrer sur les chansons qui ont marquées le Québec de notre rockeur­ disparu.